instagram

Facebook Image
Follow Us On Twitter - Image
La Charte du Lycée Hubert Clément

 

«Chacun est seul responsable de tous»

Notre Charte s’adresse aux membres de toute la communauté scolaire du Lycée Hubert Clément, ceux-ci s’engagent à la respecter. Elle est le fruit de la collaboration entre le comité des professeurs, le comité des élèves et le comité des parents d’élèves. Son but est de contribuer à ce que tous les partenaires puissent se sentir à l’aise et travailler efficacement pour atteindre le but de toute éducation à savoir: l’enseignement et l’apprentissage du savoir, mais aussi le développement des valeurs morales et des compétences sociales.

Quelques remarques préliminaires:

  • Il va de soi que nous respectons les Droits de l’Homme et les Droits de l’Enfant, les instructions ministérielles en vigueur ainsi que le règlement de l’ordre intérieur de notre lycée.

  • Pour que cette charte ait un sens et pour qu’elle puisse aider à améliorer le climat et l’atmosphère dans notre lycée, il est évident que les administrations compétentes ainsi que la direction se doivent d’adapter le cadre matériel, c’est-à-dire les infrastructures, aux besoins des élèves ainsi que du personnel enseignant et technique. Ces infrastructures suivront de près les évolutions du monde extérieur.

  • De même cette charte qui veut propager le bien-être des membres de la communauté scolaire ainsi qu’une meilleure motivation des élèves face à leurs études, sera basée sur le principe de l’égalité des chances; toute discrimination sous quelque forme que ce soit sera combattue; les élèves seront au contraire soutenus activement dans leurs efforts.

A. Transmettre le savoir

Une institution scolaire est d’abord tenue à transmettre le savoir. Comme les enseignants en sont les garants, ils veillent à la qualité de leur enseignement. Cette qualité dépend des méthodes employées, ces méthodes seront donc à chaque fois revues et adaptées aux besoins des élèves. Il va sans dire que les méthodes ne seront efficaces que si elles tiennent compte des points faibles et des points forts des élèves.
Certes la méthode n’est pas tout, les enseignants ne tiennent pas à cultiver des têtes bien pleines, mais des têtes bien faites; ainsi les élèves seront-ils amenés peu à peu à prendre des initiatives personnelles pour améliorer leurs performances et à acquérir une certaine autonomie rendue possible par un développement systématique de leur capacité d’auto-évaluation.
De cette façon chaque élève peut suivre les efforts que font les enseignants pour bien l’orienter vers les sections qui lui conviennent le mieux selon ses capacités et ses envies.
Les enseignants et les élèves ne vivant pas en vase clos, les parents ont aussi leur place dans cette démarche. Ils veillent à créer les meilleures conditions possibles pour que leurs enfants puissent se développer harmonieusement et trouver à la maison le soutien nécessaire dans leurs efforts quotidiens.
Ainsi les parents sont appelés à soutenir les professeurs dans leurs efforts pour mieux comprendre les enfants. Il faut créer à la maison un climat de confiance réciproque, même dans les moments plus difficiles.

B. Créer un climat favorable

Tous ces efforts seraient vains si le climat au lycée n’était pas favorable à une vie en commun agréable et harmonieuse. La tolérance et le respect d’autrui en sont les conditions premières (au bon fonctionnement de la vie en commun). La politesse, la ponctualité et la propreté ne sont plus alors que des valeurs accessoires qui découlent normalement de ces premières valeurs. Cette bonne ambiance entraîne aussi les élèves à s’adonner avec plus de joie à leurs tâches souvent ardues, il est vrai. L’application et la volonté de faire les efforts nécessaires pour réussir en découlent automatiquement. Dans cet esprit de saine émulation, les enseignants, stimulés par une ambiance favorable à l’enseignement, traitent les élèves avec équité et justice, dans un vrai esprit humaniste de formation de personnalités responsables et autonomes.

C. Dialoguer

Dans une communauté ainsi faite d’estime et de respect mutuels, le dialogue entre les différents partenaires scolaires s’établit en toute liberté et sera facile à maintenir.
Libérés de tout sentiment de méfiance et d’oppression, les élèves expriment leur opinion, ils s’adressent à chaque moment aux différents intervenants scolaires pour chercher ensemble des solutions aux problèmes qui se posent.
Les enseignants, mis en confiance eux aussi, cherchent tout naturellement le dialogue avec les élèves et les parents, tout comme les parents qui n’hésitent pas à demander des entrevues afin de consulter les enseignants sur les progrès ou les problèmes de leurs enfants. Cette ambiance chaleureuse assure la discrétion totale vis-à-vis des confidences faites, de même qu’une entière honnêteté des différents partenaires dans leurs dialogues et leurs comportements.

D. Administrer dans la transparence

Malgré son caractère humain, une communauté scolaire est aussi une administration et la transparence concernant les modifications ou les problèmes éventuels est très importante.
Aussi le lycée, et sa direction, s’engagent-ils à mettre au courant les parents des différents points de la législation en cours, de même que des problèmes des élèves. Le lycée soutient la mise en oeuvre d’une structure « Parents-relais ». Les parents ont ainsi leur part de responsabilité et de participation dans la mise en place de projets-pilotes, leur évaluation et l’organisation scolaire en général, pour autant que cela n’interfère pas avec les programmes établis par les Commissions Nationales des programmes.
Les parents ont droit à la parole et leurs enfants ne subissent pas de conséquences négatives lors d’une divergence d’opinion entre enseignants et parents.

E. Assurer la sécurité

Ayant mis en marche une communauté ouverte, vivante et harmonieuse, tout est fait pour assurer la sécurité à l’école. Tous les partenaires: élèves, enseignants et parents respectent les règles de sécurité, tâchent de ne pas compromettre la sécurité des autres, essaient de toutes leurs forces à faire régner un climat de « non-violence » au sein de l’établissement. La lutte contre la consommation de drogues et le respect de la propriété d’autrui devraient découler naturellement d’une responsabilisation sérieuse et efficace des élèves.

F. Développer une personnalité harmonieuse

Dans cette ambiance positive le développement personnel peut se faire sans difficultés, les différentes activités péri/parascolaires apportent des possibilités de développement supplémentaires. Les élèves, tout comme les enseignants, accueillent positivement toute proposition de formation continue, puisque chacun aura envie de mieux faire pour apporter du sien au bon fonctionnement du lycée.
Il pourra ainsi dans un climat d’entraide et de bonne entente naître la possibilité de cette égalité des chances tant souhaitée par tout le monde.
Et les idées pour améliorer l’infrastructure du lycée fuseront de toute part.